Le Pays de Stenay

Stenay est une jolie petite ville de caractère, venez à la découverte de son riche passé ! La ville existait déjà à l’époque gauloise sur deux axes de circulation Gallo-Romains : l’axe nord-sud de Lyon à la Gaule Belgique et l’axe est-ouest de Reims à Trèves. Une citadelle aurait existée et se devine encore bien pour l’œil averti. La première mention faite de l’existence de fortifications à Stenay remonte au 8ème siècle. Depuis lors, celles-ci ont été remaniées à toutes les époques. Les dernières furent édifiées de 1609 à 1615, renforçant la frontière entre le royaume de France et le duché de Lorraine. Malgré ses remparts, Stenay sera assiégée par le Marquis de Fabert, gouverneur de Sedan, suivi de près par Mazarin avec le tout jeune Louis XIV en 1654. Stenay devient alors française et le démantèlement de ses remparts commencera en 1689. Elle gardera toujours son aspect d’ancienne ville fortifiée où les rues et quartiers s’organisent dans les limites des anciens remparts encore visibles par endroits. Les arcades ou galeries marchandes servaient avant tout d’abri aux échoppes du centre-ville. Ce type de construction appelé arcades, galeries marchandes ou passages couverts est connu dans de nombreux centres urbains partout en France. Construites sur de superbes caves gothiques à plusieurs niveaux, ces galeries remaniées au coèurs des 16ème et 17ème siècles supportent des immeubles transformés au fil des 18ème et 19ème siècles. Un premier moulin est signalé à Stenay dès 1239 mais son emplacement n’est certifié qu’en 14213. Ce grand moulin construit au 18ème possédait plusieurs roues et servait pour les grains et l’huile. Le moulin à grain fonctionna jusqu’en 1914 pour transformer le blé en farine. De temps en temps, la gestion du canal actionne la grande roue et réanime la poésie du vieux bâtiment. Aujourd’hui, le moulin vous accueille dans ses appartements de tourisme et dans son restaurant.