Le Pays de Commercy

Connue pour ses madeleines savoureuses nées dans les cuisines du roi Stanislas vers 1750, la ville de Commercy vous régalera. Après la mort de Stanislas en 1766, un de ses pâtissiers s’installe à son compte à Commercy avec les secrets de la madeleine. D’après Charles Dumont : « Jusque 1817, la madeleine fit peu de progrès. Un pâtissier, en rivalité avec ses confrères, s’avisa, pour leur jouer pièce, de baisser le prix et de donner la recette à tous venants. Ses adversaires ne purent se tirer d’embarras qu’en baissant eux-mêmes le prix de moitié et en améliorant la qualité. Si le public a gagné à cette petite guerre, les combattants y ont fait un profit encore plus grand ; aujourd’hui, ils en confectionnent plus de douzaines qu’ils n’en faisaient jadis d’unités ». Aujourd’hui, deux entreprises perpétuent la tradition de la fabrication de la madeleine de Commercy : A la Cloche Lorraine et La boîte à Madeleines. En ce qui concerne le patrimoine historique, partez à la découverte du château de Stanislas. Depuis la Place du Fer à Cheval, du Grand Salon jusqu’aux soubassements médiévaux, revivez l’extraordinaire histoire de ce lieu ; de la Grande Carrière à Euville. Exploitées depuis l’Antiquité, les carrières du Pays de Commercy connurent leur heure de gloire à la fin du 19ème siècle. A Paris, elles ont été utilisées pour construire le Petit et le Grand Palais, l’Opéra et le Sacré Cœur.